Facilasol.fr

Tout savoir sur l'énergie

La Production d’énergie

Les producteurs d'énergie

 

La France est l'un des plus grands producteurs et consommateurs d'électricité en Europe et dans le monde, ce qui fait de ce pays un acteur majeur du secteur de l'énergie. Plusieurs anciennes entreprises d'État sont devenues de vraies multinationales (EDF, Engie, Total), tandis que de nouvelles entreprises énergétiques connaissent une croissance rapide sur le marché intérieur (Direct Energie, Planete Oui, Lampiris). Ce secteur comprend la production et l'importation d'énergie primaire, la transformation et le transport vers le consommateur final.

 

La consommation annuelle moyenne d'électricité pour un ménage en France en 2015 est de 4670 kWh. La consommation totale en 2015 était de 475,4 TWh. La part du nucléaire dans la production totale d'électricité en France en 2015 est à 76,3 %. La France est le deuxième producteur d'électricité nucléaire après les États-Unis. L'hydroélectricité vient au deuxième rang, contribuant à hauteur de 10,8 % au mix énergétique français. La production totale est de 546 TWh. La France est un exportateur net et a exporté 61 TWh d'électricité vers les pays voisins en Europe, dont l'Italie, le Royaume-Uni, la Suisse, l'Espagne, l'Allemagne et la Belgique. Pour connaître les chiffres de la production d'énergie en France: http://www.developpement-durable.gouv.fr/production-delectricite

 

L'énergie en France : comment fonctionne-t-elle ?

 

Le marché français de l'électricité et du gaz naturel a été ouvert à la concurrence pour les clients résidentiels depuis 2007. Alors que les fournisseurs historiques EDF et Engie (ex-GDF Suez) restent les principaux acteurs, plus d'une douzaine de fournisseurs proposent de l'électricité et/ou du gaz à travers la France. Les clients résidentiels doivent ouvrir un compte auprès d'un fournisseur afin de recevoir un service d'électricité et/ou de gaz. Dans la majeure partie de la France, à l'exception de certaines villes, les clients ont le choix entre ces fournisseurs.

 

Alors que les clients ont le choix entre les fournisseurs, les réseaux de distribution restent encore sous le contrôle des principaux acteurs dans ce domaine : ERDF pour l'électricité et GRDF pour le gaz. Ces 2 acteurs restent les responsables de l'exploitation et de l'entretien de l'infrastructure de livraison, de la réponse aux interruptions et de l'installation d'un nouveau service énergétique.

 

ERDF ou Électricité Réseau Distribution France est l'opérateur du réseau électrique pour 95 % du territoire français. C'est une filiale du fournisseur historique d'électricité EDF. RTE ou Réseau de Transport d'Électricité est l'opérateur de transport d'électricité de la France et est également une filiale d'EDF. Dans certaines régions de la France, la livraison et l'approvisionnement en électricité sont encore assurés par des sociétés de distribution locales, appelées entreprises locales de distribution ou ELD.

 

Et puis, le marché du gaz naturel en France a la même structure que celui du marché de l'électricité, avec un acteur qui fournit : le GRDF, et une douzaine de fournisseurs opérant sur un marché concurrentiel. Le Gaz Réseau Distribution France est responsable de l'exploitation de l'infrastructure du réseau de distribution de gaz naturel dans une grande partie de la France ; tandis que, Engie, anciennement connu sous le nom de GDF Suez, est le fournisseur historique de gaz naturel dans la majeure partie de la France. Engie vend le tarif réglementé pour le gaz à travers la marque GDF Suez. Comme c'est le cas avec l'électricité, de nombreux fournisseurs alternatifs offrent des taux plus bas que les tarifs réglementés. Comme RTE pour l'électricité, GRTgas gère le système de transmission de gaz. C'est une filiale d'Engie. Pour en savoir plus sur le marché de l’électricité en France, rendez-vous sur: https://www.fournisseur-energie.com/edf/

 

 

L’énergie renouvelable en France

 

Bien que sur le papier, les marchés de l'électricité et du gaz soient pleinement ouverts à la concurrence en France, l'offre des fournisseurs reste encore sur une phase ascendante : jusque là, les producteurs d’énergies alternatives détiennent seulement 11,1 % du marché de l'électricité et 19 % du marché du gaz.

 

La forte présence du nucléaire dans son mélange énergétique permet à la France de jouir du statut d'une des économies industrialisées les moins élevées en CO2. Mais on peut dire que sa dépendance au nucléaire a ralenti le développement des renouvelables. La majorité des renouvelables de la France proviennent des centrales hydroélectriques construites dans les années 1950. D'autres sources énergétiques renouvelables (solaire, éolienne, biomasse) représentent seulement environ 6 % du mélange énergétique français.

 

La répartition du mélange énergétique français en 2015 est comme suit : 416,8 TWh pour le nucléaire contre 58,8 TWh pour l’hydroélectrique. Les producteurs des autres sources énergétiques renouvelables ne peuvent faire mieux que 70 TWh jusque là.

Pour en savoir plus sur la transition énergétique en France: http://www.gouvernement.fr/argumentaire/transition-energetique-de-nouveaux-objectifs-de-developpement-des-energies-4455

 

 

 

 

 

Nous contacter

aurore.lajeunesse@netcourrier.com

facilasol.fr - Tous droits réservés